Choisir un détecteur

Choisir son détecteur n’est pas une mince affaire lorsque les prix varient du simple au quintuple : il y a des détecteurs pour tous les budgets, certes, mais ils ne sont pas équivalents… le choix du moins cher n’est pas nécessairement le meilleur choix !

Le choix technique

Préférez les détecteurs de fumée (et chaleur) interconnectables : si une fumée est détectée, il est important que tout le monde soit averti du danger. Avec un détecteur interconnectable, tous les détecteurs vont déclencher l’alarme en même temps et chacun sera averti au plus vite pour pouvoir évacuer les lieux ou agir contre le feu.
=> Détecteur interconnectable filaire si vous pouvez aisément passer un câble 2 conducteurs entre les appareils.
=> Détecteur interconnectable radio dans les autres cas.

Pour une maison en construction : installez des détecteurs sur secteur.
Vous bénéficierez, ainsi, à la fois, d’une interconnexion et d’un entretien réduit.
Les détecteurs de fumée sur secteur sont équipés d’une pile de secours qui assurera la continuité lors de pannes ou coupure volontaire de courant.

Si vous avez déjà une installation d’alarme vol et que vous désirez la compléter avec la détection de fumée :
– si votre installation est radio sans fil vous pouvez utiliser notre gamme de détecteurs COMFORT avec un relais Ei428. A ce relais vous pourrez connecter l’émetteur radio de votre fournisseur (généralement le contact d’ouverture de porte).
– si votre installation est filaire : vous avez le choix entre la gamme radio COMFORT ci-dessus ou les détecteurs filaires.

L’installation radio “sans fil” avec centrale d’alarme, transmetteur téléphonique et jusqu’à 19 détecteurs est également une solution pratique pour les petits commerces ou entreprise non soumis à une réglementation sur les Établissements Recevant du Public.

Enfin, ne perdez pas de vue que vous pouvez, à la fois, faire une installation d’alarme vol et de détection de fumée avec les kits radio sans fil de notre gamme COMODO.
En cas d’alarme, 2 messages téléphoniques distincts et une liste de Numéros de téléphone différents peuvent être programmés afin d’intervenir au mieux selon la nature de l’alarme.

Le choix “budgétaire”

Gamme “ÉCONOMIQUE” ou gamme “SÉRÉNITÉ”

Sachez, d’abord, qu’un détecteur de fumée n’a pas une durée de vie illimitée : il est conseillé de le changer tous les 10 ans.
Extrapolez le coût réel de votre investissement et ramenez-le à une juste valeur face au danger effectif, et ses conséquences, en cas d’incendie :
=> Dans une hypothèse d’achat de 4 détecteurs :
– Budget mini : 4 x 9.95 € = 39.80 € soit 3.98 € par an.
– Budget maxi avec des détecteurs “a priori” comparables : 4 x 27.50 € : 110.00 € soit 11.00 €/an.
Dans le 1er cas : vous respectez des obligations légales.
Dans le 2ème cas : vous associez à une obligation légale l’attitude responsable de celui qui va chercher la solution réellement la mieux adaptée à la sécurité de sa famille et de ses biens.
Ne pensez-vous pas que l’incidence financière effective sur votre budget reste négligeable et que cela vaut le coup de s’attarder à choisir une solution adaptée, durable et efficace ?
Qu’est-ce qui fait la différence entre un détecteur à 9.95 € (Notre gamme ERM : pack de 4 ERM 125) et un autre détecteur “équivalent” à 27.50 € par 10 pièces (Notre gamme Ei : Ei105B)
Un ensemble de facteurs, dont les plus importants sont :
=> le souci d’éviter les fausses alarmes : un détecteur doit rester “crédible” : un détecteur ne servira plus à rien le jour où vous lui aurez enlevé sa pile, las de l’entendre se déclencher intempestivement !
Une fiabilité à 100% n’existe pas, mais une grille “anti-insectes”, un capteur photoélectrique largement dimensionné, une électronique élaborée sont autant d’éléments qui vous apporteront plus de tranquillité.
=> les options : (que l’on ne trouve pas dans les détecteurs “bon marché”.
– la désactivation : avec la fonction “muet”, en cas d’alarme, la sirène s’arrête immédiatement, même s’il reste encore de la fumée.
Cette fonction vous permet également une inhibition volontaire de la sirène pendant 10 minutes.
– L’éclairage de la zone du détecteur, pour y voir clair si l’électricité s’est interrompue.
Ces fonctions existent sur les D.A.A.F de la gamme Ei selon le choix de détecteur.

L’ENTRETIEN D’UN DÉTECTEUR DE FUMÉE

L’entretien est réduit :
– L’extérieur du détecteur doit être dépoussiéré régulièrement avec un chiffon humide.
– La pile doit être, a priori, changée tous les ans, et/ou tout particulièrement, dès que le témoin de “pile faible” s’active.
– Un détecteur de fumée doit être changé tous les 10 ans.

Si une personne Âgée vit seule dans son appartement ou dans sa maison, deux solutions doivent être envisagées. Faire appel à une aide à domicile, pour s’occuper de la personne en ce qui concerne son alimentation, son hygiène mais également sa sécurité, étant donné que les personnes âgées sont plus exposées aux risques d’incidents et aux dangers qu’un adulte moins âgé. La deuxième solution est d’installer le maximum de sécurité dans la maison, comme les détecteurs et la vidéo surveillance.